Le FISAC

……………………………………………………………………………………………………………………………………….

Le diagnostic du commerce et de l’artisanat abbevillois :

En mars 2012, la CCA, en collaboration avec les chambres consulaires et l’association de commerçants d’Abbeville, a décidé de lancer, à l’échelle de l’intercommunalité, une étude devant permettre de cerner les atouts et les faiblesses du commerce et de l’artisanat abbevillois et d’aboutir à un plan d’actions permettant de répondre à ces enjeux.

centre-ville 1En effet, le maillage de l’ensemble du territoire intercommunal en services de proximité, le maintien du commerce dans le centre-ville d’Abbeville, mais aussi dans les quartiers périphériques ou les communes rurales, la valorisation des métiers de l’artisanat sont autant d’objectifs qui permettent de renforcer la cohésion sociale du territoire, tout en favorisant la création d’emplois.

Aujourd’hui, le linéaire commercial dense du centre-ville semble connaître un certain ralentissement de fréquentation, alors qu’en parallèle le développement de l’offre commerciale sur Vauchelles les Quesnoy a permis de renforcer l’attractivité du pôle commercial abbevillois et d’étendre sa zone de chalandise.

Il s’agit maintenant d’accompagner la recherche d’un équilibre de développement entre la périphérie et le commerce du centre-ville.

La réalisation du diagnostic territorial a été confiée au cabinet Cibles et Stratégies, spécialisé dans ce domaine et qui a mené plusieurs études similaires dans de nombreuses villes et intercommunalités françaises. 145 commerçants et 400 ménages ont été interrogés.

Les atouts à valoriser :

  •  Le centre-ville : la polarité commerciale de référence de l’agglomération
  •  Une part de marché qui progresse en équipement de la personne
  •  Une zone de chalandise de près de 150 000 habitants qui se justifie par le confortement de la périphérie
  •  Un espace de centre-ville globalement apprécié… mais avec un risque de banalisation
  •  Une réelle image commerciale auprès des touristes pour des achats plaisirs

Les points faibles à corriger :

  •  Un centre-ville qui peine à attirer au-delà de la zone secondaire
  •  Des évasions constantes dans l’équipement de la maison et qui progressent en culture-loisirs au profit de la vente à distance
  •  Le stationnement : une question prioritaire pour réduire le frein à l’accès au centre-ville
  •  Un manque de synergie entre le marché et les commerçants du centre-ville

Télécharger la synthèse du diagnostic.

……………………………………………………………………………………………………………………………………….

Le programme d’actions triennal en faveur du commerce et de l’artisanat :

Suite à ce constat, des groupes de travail se sont réunis pour ébaucher des pistes de déclinaisons opérationnelles pour répondre aux enjeux de dynamisation du commerce et de l’artisanat abbevillois.

Le plan d’actions qui a été élaboré conjointement courant 2013 se veut ambitieux, dynamique, moderne et en même temps raisonné. Il se décline autour de 5 grands axes de travail et comporte 18 fiches actions pour une mise en œuvre sur la période 2014-2016.

On citera entre autre la création d’un dépliant de présentation de l’offre de stationnement permettant de faciliter le repérage des principaux parkings et la mise en place d’une signalétique piétonne d’indication des espaces marchands à partir de ces parkings, la réalisation d’études d’aménagement pour requalifier le Parvis Saint Vulfran, la Chaussée Marcadé et le quartier de la gare ou encore le développement d’un programme d’animations annuel dans le centre-ville auprès des commerçants et d’offres attractives pour les clients.

Plan Fisac 020Télécharger le programme d’actions triennal.

En définitive, ce programme a pour ambition de conforter les atouts du commerce abbevillois et d’insuffler une nouvelle dynamique en direction des consommateurs qu’ils soient usuels ou occasionnels, autour de 3 mots clés : accueil, services et choix.

Le 18 novembre 2013, la CCA, la Ville d’Abbeville, la Chambre de Commerce et d’Industrie Littoral Normand-Picard, la Chambre de Métiers et d’Artisanat de la Somme et l’association de commerçants ont ainsi signé une convention de partenariat, afin  d’officialiser les ambitions communes et les engagements mutuels autour de ce programme d’actions.

……………………………………………………………………………………………………………………………………….

Opération collective de modernisation du territoire abbevillois – 1ère tranche :

La Communauté de Communes de l’Abbevillois vient de recevoir, par décision en date du 1er septembre de Madame Martine Pinville, Secrétaire d’Etat en charge du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, l’accord de financement d’une première tranche à hauteur de 60 032 €.

Cette contribution, essentielle pour le dynamisme économique de l’Abbevillois, permet d’abonder le financement de différentes opérations retenues pour cette première tranche.

La convention partenariale entre l’Etat, la CCA, la ville d’Abbeville, la CCI Littoral Normand Picard, la Chambre des métiers de la Somme et l’Association des commerçants d’Abbeville définit les modalités de financements des projets retenus, tandis qu’un Comité de pilotage regroupant l’ensemble des partenaires assure le suivi des actions et attribue les aides aux entreprises dans le cadre de la rénovation et de la mise en accessibilité des vitrines.